Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2012

Les gens civilisés...

Deux lignes trouvées sur l'internet qui ont fait !!!!!

civilized peopleThe trouble facing civilized people who are under the control of uncivilized people is that they suffer from an illusion. They don't understand the degree to which the uncivilized people are uncivilized.

Le problème des gens civilisés qui sont sous le contrôle de personnes "pas civilisées", c'est qu'ils souffrent d'une forme d'illusion permanente. Ils ne voient pas le degré de "non-civilisation" des personnnes qui ne sont "pas civilisées".   Hummm pas facile à traduire, mais ça sonnait bien en anglais.

Commentaires

En gros, la signification c'est que les gens qui ont le pouvoir sur nous sont des narcissiques égocentriques qui nous prennent pour du bétail ?

Écrit par : Mantrisse | 11/05/2012

Il y a de ça.. mais il y a aussi (heureusement) de nombreux gens civilisés qui exercent le pouvoir.. et (malheureusement) des moins civilisés parmi ceux qui suivent, et qui (heureusement) n'ont pas atteint les postes de pouvoir. Rien n'est simple.

.... à quelqu'un qui lui demandait "Maître, que pensez vous de la civilisation?", le philosophe anglais Bertrand Russel aurait répondu... "ce serait bien"!

Écrit par : lg | 12/05/2012

Une petite idée de ce que pensait Jules Ferry ici :

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/ferry1885.asp

lors d'un Discours prononcé à la Chambre des députés, le 28 juillet 1885, "Les fondements de la politique coloniale". Lire surtout les échanges musclés -un peu long- du 2ème tiers.

Alors que ce matin, j'écoutais dans l'poste que l'agressivité constatée chez ceusses de nos compatriotes ayant le moins de vocabulaire provenait justement de leur mauvaise compréhension. En cela, je ne puis qu'approuver.

Amicalement.
Al.

Écrit par : Al West | 12/05/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.